Rechercher

SE RETROUVER DANS LES PAPIERS-PEINTS

Il existe deux familles en ce qui concerne les revêtements muraux, il y a ceux de rénovation, en toile ou en voile, et ceux de décoration qui sont sous formes de papiers, de posters, ou encore de dalles à encoller.

Voici donc un récap' avec leur définition par Docteur Peinture.


Les outils

Voici pour commencer, les outils que j'utilise régulièrement sur mes chantiers. La présence d'un couteau de solier pourrait en intrigué plus d'un, il suffit de regarder mes vidéos, je fait voir son détournement et son utilité pour les revêtements plus épais que les simples papier peints.

Dans l'encadré rouge, il y a les outils que je n'utilise jamais, la plupart sont des outils des années 60/70 et qui aujourd'hui ont étaient ou remplacer par de plus performant (je pense au niveau à bulle) ou abandonné par manque d'efficacité, il est étonnant qu'il y a encore des GSB qui vendent le griffoir !!! et en même temps non.

Le rouleau à maroufler abîme les bords alors qu'il est censé aidé l'applicateur à sa mise en place, rien ne vaut mes vidéos et vos mains !


Intissé

C'est un papier peint décoré ou à peindre, qui existe en 1 mètre ou en standard 0.53cm x 10.05m et qui a une particularité: Sa pose ! (voir la vidéo SUPER TUTO)


En effet ce type de papier peint est collé sur le mur, par l'action de collage du subjectile et non de son dos.

Il n'est pas aussi élastique que le vinylique, mais toutefois certains revêtements lourds sont sujet au même désordre de marouflage que les vinyliques (voir vinylique)

C'est un papier peint très facile à réparer, il est souvent pelable (voir la vidéo ci dessous).

La marque ayant le meilleur rapport qualité prix, que j'ai eu à poser, et que vous pouvez retrouver en GSB, c'est RASCH






Vinylique

A l'inverse de l'intissé, le vinylique, sauf contre indication sur l'emballage du rouleau, doit être "encollé", à la main avec une brosse de tapissier ou à la machine avec une encolleuse (machine utilisée chez les pros, lorsqu'il y a beaucoup de surface à travailler).

On laissera "gommer" le papier (action de laisser "tirer" la colle sur la papier, environ 10 min par lé, voir la vidéo ci contre). Il a la fâcheuse tendance à être très élastique dû à son revêtement de surface vinylique, il faudra donc être très précautionneux lorsque l'on marouflera ce type de papier peint. Un papier peint vinylique, marouflé au couteau à maroufler et non à la brosse à maroufler, retrouvera sa taille d'origine si il est trop étirer, résultat, on verra les joints entre chaque lé dès le séchage.

Les vinyliques sont souvent les papiers peints les moins chères dû à sa méthode d'encollage fastidieuse. C'est aussi le papier peint préféré des chats, allez savoir pourquoi ? Ils font souvent leurs griffes sur ce genre de papier.



Les posters

Pour avoir posé plusieurs marques, je n'en retiens qu'une seule, SCENOLIA.

La qualité de leurs imprimés est non seulement bluffante, mais également les plus solides du marché. Cela signifie que vous n'aurez aucun mal à installer vous même ce genre de produit.

Leur solidité est un plus pour un applicateur amateur, cela évite le bullage, ou le "froissage" du papier.

La qualité de l'impession est également un argument au moment de la pose (excellente tenue des colorants de l'imprimé lors du marouflage), elle assure la durabilité du décor dans le temps.

Ce type de papier, se pose de la même façon qu'un papier peint intissé, on encolle le mur et pas le papier, le grammage du papier (140g) permet de travailler sans abîmé le poster.

Il existe en différente largeur, en lés ou en une seule pièce, et les décors sont aussi très nombreux.





Toile de verre

De plus en plus délaissé au profit des fibres à peindre, plus naturelle.

Son atout majeur ? La solidité de son tissage et sa résistance à l'abrasion.

Contre tout autre revêtement souple mural, la toile de verre à cet avantage indéniable, c'est sa solidité dans le temps.

La toile de verre est composée d'un tissage et de la présence de micros particules de verre. Alors certes, sur le papier comme ça, c'est chouette, c'est résistant aux coups (dans une faible mesure, en tous les cas plus qu'un papier peint ordinaire) et résistant à l'abrasion des chaises par exemple, ce qui explique sa présence dans quasi tous les anciennes salles d'attentes chez les Toubibs, sauf que...

C'est ultra moche, on ne va pas se "toiler" la face, tu ne mets pas de la toile de verre pour une déco hype ! Les motifs sont très géométriques et peu nombreux, ça limite la créativité, et question beauté c'est raté, même si, dernièrement des sociétés ont essayer de remettre au gout du jour la toile de verre, en réalisant de nouveaux motifs.


Toile de verre posée dans un EHPAD

Contrairement à ce que l'on peu lire sur le net (et là j'ai halluciné !!) la pose n'est pas facile du tout !!! Je vois très souvent des toiles de verres mal posées, avec ces motifs géométriques, surtout le grand classique du genre, le motif maille (petite ou grande) si c'est mal posée, effet fermeture éclaire assuré, on ne verras que ça !!!

Ne parlons même pas lorsqu'il s'agit des plafonds ! Pourtant encore beaucoup d'anciens peintres ou des peintres réfractaires au changement, l'utilisent.

La toile de verre est encore posée après des dégâts des eaux ou des plafonds fissurés, faisant fi des nouvelles techniques apportées par les nouveaux matériaux, comme les enduits fibrés, ou les fibres de rénovation à peindre .

Elle existe en pré-peinte, mais en tout état de cause, il faudra la peindre après la pose, on ne la laisse jamais brut sur le mur.

Son dé-tapissage est simplement impossible, souvent nous serons obligé de scraper le revêtement au risque d'abîmé le subjectile dessous, et en dernier recours (qui est souvent le premier sur mes chantiers) un ratissage en deux passes, suffira à recouvrir cette toile.



Le problème de la toile de verre, c'est bien sa composition.

Même si seul l'amiante est classée en catégorie 1, à savoir cancérogène sûre, les matériaux à base de fibre minérale artificielle (FMA, la famille des toiles de verre) sont classés en catégorie 2 soit "risque de cancérogène moindre" c'est à dire, je cites le CHST "possibilité pour ces produits d'être cancérogène . POSSIBILITÉ !!!! Je sites le Larousse = Situation, événement, cas susceptible de se produire. (pas certain donc ! mais il y a bien un risque !)

Le Canada était le premier exportateur de l'amiante au monde, jusqu'à ce que l'on découvre sa dangerosité. Le Canada, même après ces études démontrant son impact sur la santé, à continuer des années à en fabriquer et à en vendre à travers le monde, le fait que la toile de verre soit encore en vente n'est pas une preuve qu'elle soit inoffensive, (ni de sa dangerosité).

Parenthèse fermée.

En tout état de cause, je suis très allergique à la toile de verre et plus généralement à tous produits des FMA, donc je n'en pose plus chez mes clients, et ne la propose jamais, il y a bien assez de produits alternatifs sur le marché pour ne pas me polluer la santé, chacun est donc libre de faire ce qu'il veut.



ENCORE UNE CHOSE, MERCI DE NE PAS DIRE "FIBRE" DE VERRE, C'EST UNE TOILE DE VERRE, LA FIBRE C'EST UN AUTRE PRODUIT.




Voile de cellulose de rénovation à peindre


Le voile de rénovation est présent depuis une petite dizaine d'années chez les revendeurs. Il permet de recouvrir un subjectile abîmé, et assure la réparation des fissures en dessous du centimètre, sans pour autant réparer la fissure de façon classique avant sa pose. (ce qui n'est pas le cas pour les autres produits)

Il peut être enduit ou peint directement. Il peut être structuré (motif) ou lisse. Les voiles de rénovation , malgré la présence de certains composants, présentent un produit à base de fibre de cellulose (papier) et est donc sans effet sur la santé de l'applicateur et des résidents.

Le plus connue reste le batiréno.

Il existe en plusieurs grammage et même en fibre contre la déperdition de la chaleur, mais pour en avoir poser, c'est très compliqué (très épais et mousseux) et je ne suis pas certain de son efficacité, sans compter son prix hallucinant. (voir les deux photos ci contre).

Ne confondez pas pas avec un simple voile de rénovation à base de fibre de cellulose à peindre (celle que l'on vient de voir) qui n'a pas la même structure que la fibre de rénovation, et ne sert donc pas à réparer les fissures comme celle ci.



Voile de rénovation Fissnet' à enduire

Le voile de rénovation se colle à l'aide d'enduit. Son installation est facile pour un pro mais pas du tout évidente pour un particuliers. Après avoir réalisé une première passe fine d'enduit ou colle le voile dans cette enduit, que l'on maroufle au couteau d'enduiseur pour que la voile soit bien pris dans l'enduit. On doit absolument éviter tous plis !

Après séchage, on peu faire un ratissage complet sur ce voile, puis le décorer à sa convenance. Ce voile est utilisé pour toutes grosses réparations. Présence multiple et/ou trop importante de fissures.


Revêtement mural à peindre (appelé à tord "fibre à peindre", d'où le nom de ma vidéo d'ailleurs)

Elle n'a d'utilité que sa rapidité d'application, car elle n'est pas renforcée comme une fibre de rénovation.

Pour faire simple c'est un papier peint intissé, on encolle le mur et pas le papier, souvent présenté en 1 m de large, avec structure décorative (effet taloché par exemple), et non peinte.

Son utilité est donc le recouvrement de murs très abîmés, en sautant l'étape de préparation classique des murs (attention toutefois à réparer les fissures, ça n'est pas une fibre de RENOVATION), elle offre une alternative aux autres produits selon l'état du support, du délais imposé des travaux, et de son faible coût.



NOUVELLE ALTERNATIVE, LES DALLES A ENCOLLER


Il existe des dalles pvc, ou mieux encore, recyclé à base de fibre de bambou ou de bois.

J'ai eu le plaisir de poser des dalles PVC de la marque Grosfillex, qui se substitue à la fonction de carrelage. Les dalles sont à encoller sur le mur et les finitions se font à l'aide de baguette pvc. L'effet est simplement bluffant !




Il faut savoir qu'un peintre n'est pas seulement peintre, hors mis le carrelage, il doit être capable d'appliquer n'importe quel revêtement murale, et s'adapter rapidement aux nouveaux produits disponible dans le commerce, et sur ce dernier point les fabricants font preuve d'une extrême créativité.


J'ai eu l'honneur de réaliser une vidéo pour WALLART, avec des plaques à encoller composé principalement de fibre de bambou recyclé ! La pose s'effectue à la colle en mastic (cartouche) puis l'on peint l'ensemble à l'airless, mais la mise en peinture à la patte de lapin est possible (voir la vidéo ci dessus). Cela peut être une alternative à un mur trop abîmé !!!





En conclusion


Bref vous l'aurez compris, il y a autant de solutions et de décors, qu'il y a de cas de désordres dans une maison. Il faudra toujours préparer le support à recevoir le décor sélectionné.

On oublie souvent que peintre est un métier très polyvalent et que l'application de revêtements muraux fait partie de nos attributions.

Pas la peine de jouer les apprentis poseurs de papier peints si vous n'avez aucune pratique, vous risquez d'être déçu.

Vous pouvez toujours faire appel à un pro, et il se trouve que j'en ai sélectionné quelques uns dans cette annuaire totalement gratuit pour eux (les artisans) et pour vous.




Docteur Peinture®

Avril 2020





196 vues

Attention le site est en version béta - Dernière mise à jour du site 25/05/2020 -

Le site www.docteurpeinture.com utilise les cookies uniquement , pour nous permettre d'analyser le trafic. En utilisant le site, vous acceptez ses règles. 

visiteurs
uniques
POUR ME SUIVRE...
  • YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

DOCTEUR PEINTURE®, marque déposée -  2016 -2020