top of page
Rechercher

Peut-on nettoyer la peinture ?

Oui et non, merci de m'avoir lu.


Oubliez tout ce que vous avez entendu ou lu là dessus!

Ici je ne vends ni peinture ni papiers peints. C'est donc un avis objectif de peintre applicateur de revêtements professionnel et expérimenté, qui vous donne son avis.


Vous allez comprendre à la lecture de ce post, que cet argument séducteur n'est pas en fait fallacieux.

Il y a plus ou moins trois niveaux de nettoyage en ce qui concerne les produits du bâtiments (peintures et revêtements sols et muraux).

On retiendra les plus communs :

  1. Résistant à l'eau

  2. Lavable

  3. Lessivable


Il est souvent nécessaire de nettoyer les surfaces avant de peindre

Ces termes classent les produits du peintre en catégorie, de façon claire et précise.

Et pour ne pas jouer sur les mots et bien comprendre leurs significations originelles,

voici quelques définitions selon le Larousse, pour mettre tout le monde d'accord :


-Lessivable : Susceptible d'être lessivé sans altération de couleur.

-Lessivé : Nettoyer quelque chose avec de la lessive

-Lessive : Produit détersif spécifique (qui nettoie ou dissous les impuretés), à base de savon ou de détergents de synthèse, se présentant sous forme de poudre ou de liquide


En apprenant ces définitions, nous parlerons le même langage dans ce cours, et tout sera plus clair pour vous. Lessivable c'est que l'on peut nettoyer la peinture !





 
RESISTANT A L'EAU

Les revêtements et peintures muraux "Résistante à l'eau" sont nombreux. A défaut c'est le cas de la quasi totalité des produits vendus dans le commerce, avec quelques exceptions et quelques rares produits meilleurs que la concurrence (vous comprendrez que l'on ne peut pas les citer tous ici).

Que veut dire "résistant à l'eau" ?

Ce sont tous les produits qui accepteront d'être mouillés, sans pour autant être "frottés" ou "grattés" (sans abrasion donc). Ils résisteront à la présence d'eau en faible quantité sans pour autant que celle-ci ne stagne sur le revêtement ni qu'elle soit chargée en produit lessivant (voir après).

En d'autre terme, une éclaboussure d'eau non souillée par un produit détergent ou autre (produit vaisselle, graisse etc).


Voilà donc le principal coupable. La pseudo "résistance à l'eau".

Un commercial ou un industriel aura vite fait de classer sa peinture comme "nettoyable" à la simple constatation que sa peinture résiste à l'eau !

Et bien vous allez voir que dire de sa peinture qu'elle est résistante à l'eau ne fait pas d'elle un produit que l'on va pouvoir nettoyer.


 
LAVABLE

Voyons à présent les peintures dites "Lavables".

"Lavable" sous-entend, que nous pouvons nous servir de l'eau pour laver le support souillé .Donc que ce dernier résistera à l'eau, mais aussi au frottement et à l'abrasion d'une éponge par exemple !

Mais là encore, le commercial malhonnête, suspectant que son produit ne sera pas le produit du siècle en terme de nettoyage, gardera à l'esprit l'ajout de quelques recommandations de bon sens mais trompeur :

-"Oui on peut laver la peinture, mais n'utilisez pas de produits avec, juste à l'eau clair, et si vous utilisez une éponge, jamais avec une éponge récurrente ! Vous êtes prévenu !"


Avez-vous déjà essayé de laver une tâche de graisse sur un vêtement par exemple, juste avec de l'eau ? Et bien pour le nettoyage de la peinture ou d'un papier peint, c'est la même chose !

Donc même avec l'appellation "lavable" ne vous attendez pas a enlever toutes les tâches ou marques de votre peinture, il faudra passer sur la dernière catégorie ...

Sur la photo ci-dessus, nous devrons lessiver les murs avant de les peindre. Nul doute que la nouvelle peinture ne pourra tenir correctement sur un tel subjectile.

Bloquer le fond avec une peinture isolante est aussi une possibilité. Nous utilisons très souvent des isolants pour tâches en fût ou en aérosol, comme ci dessous:







 
LESSIVABLE

Lessivable, sous entend, que l'on peut adjuvanter l'eau d'un produit lavant, un produit de lessivage ! (voir les définitions au début de ce post).

Sans précisions, on peut imaginer que l'on pourra mélanger l'eau à un peu de produit vaisselle ou des produits un peu plus récurrent. Mais attention aux recommandations des industriels, visibles bien souvent dans les fiches techniques des produits (obligatoire en ligne). Ils recommanderont l'emploi de certains produits de nettoyage, mais proscriront l'utilisation d'autres.



 
CONCLUSION

A défaut si votre revêtement de murs, vos peintures, voir vos revêtements de sols ne sont pas "LESSIVABLES" alors rien ne sert de vouloir nettoyer une tâche.


Lessivable ok, mais quand est-il vraiment dans la vie de tous les jours ?



Et bien un mur c'est comme un meuble, en pire, il prend la poussière, les salissures quotidiennes, et la teinte elle-même vieillit face à la lumière.

Donc, même si votre peinture se lessive, vous ne ferez qu'abîmer le feuil en surface de votre peinture (c'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles, nous devons impérativement réaliser au minimum deux couches de peintures de finition à la teinte de la peinture finale !!!", car en nettoyant ou en frottant la surface d'un feuil, c'est celui qui est dessous qui apparaîtra !

Et résultat ?

Et bien le feuil du dessous, piégé depuis le jour où il a été appliqué, n'est plus de la même teinte que celui de la surface, vieilli par la lumière et le temps. Vous allez littéralement faire, une "tâche de propre" !


En revanche, et sans ambiguïté possible, on lessivera toujours un mur, lorsqu'il est gras, avant la mise en peinture !

Alors allez-y gaiement , et si vous décidez de tout repeindre, et ce, même si la peinture n'est pas lessivable, peu importe, lessivez quand même !

Il ne faudra pas que les graisses soient prises sous la peinture, autrement ça sera le désordre assuré .



Quand est-il des éponges magiques ?


Elles sont efficaces, d'autant plus sur des peintures ou des revêtements lessivables.

Mais elles ne sont pas si magiques que ça.

Ce qui les rends différentes des éponges traditionnelles, c'est qu'elle ne vont être utilisées que pour cet usage.

Aussi, le revêtement qui la compose est abrasif. Au contacte d'un peu d'eau, elle fera l'effet d'une mini "pierre ponce" très fine, ce qui aura pour conséquence de gratter et donc d'enlever la tâche ou les salissures en surface. Ces éponges se trouvent facilement dans le commerce, et même, dans la boutique du doc ! (voir ci dessous)




Si toutefois vous ne désirez pas acheter ces éponges bien pratiques, il vous restera l'éponge classique, qui devra être, impérativement, neuve et n'avoir jamais été utilisée. A l'instar d'une éponge "magique", l'éponge classique est bien souvent équipée d'un côté abrasif. Aussi je vous déconseille d'utiliser le côté vert pour nettoyer vos murs et revêtements (hors mis les sols bien plus résistants)





Novembre 2021 - Docteur Peinture®

124 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page