Rechercher

Peintres en bâtiment, les oubliés du COVID ? (mag)

Mis à jour : 9 août 2020

(J'ai fait une mise à jour, parce que comme ce "génie" de taha bouhaf bouhaf (le bruit du chien qui aboie), je fais des fautes ! Bon moi, je fini toujours par les voir)



J'ai hésité longuement avant de publier ce post, en me questionnant :

Ai-je le droit à la polémique ? Ai je le droit à l'opinion ?

Ce post à été écrit fin Avril 2020, j'étais "un peu" colère, alors si tu ne veux pas le lire, ne te forces pas .

C'est un simple coup de gueule qui défoule, et quand tu es l'heureux propriétaire d'un site, tu as aussi le droit à la verbigération commune aux réseaux sociaux.


Bonne lecture

Docteur Peinture

Samedi 8 Aout 2020








J'ai observé comme tout le monde, le phénomène pandémique dans mon pays, et j'y est repéré, comme peu, le phénomène de fumigation. Je m'en vais vous l'expliquer...



Es-tu utile ou essentiel ? Un peu comme la peinture, tout est dans la nuance.


Je suis resté confiné près d'un mois et demi, sans voir personne et sans pouvoir honorer les devis que j'avais signé avant ce Mardi 17 Mars 2020. A l'heure qu'il est, je pense à Mme Banuls, veuve et vivant seule, isolée, je ne sais pas si elle va bien ! il faut que je l'appelle...

Tout ça est triste, c'est pas de chance, mais je suis en bonne santé et en vie, alors, hallelujah et maintenant, que vogue la galère ...



Etre président, comme disait Lincoln, c'est par le peuple, pour le peuple, la constitution Française y va de sa plume et dicte le principe de la République comme étant le “gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple” (art. 2).

, d'aucuns aura compris par le peuple et pour soit même !

Contrairement à ce que quelques uns ont pu croire à mon sujet, je n'en veux pas personnellement à M. Macron (voir photos sur mon instagram) , il est un pion sur un échiquier qui nous échappe, il est Jupitérien comme l'ont été ses prédécesseurs, non, je ne lui en veux pas mais il se trouve que c'est lui qui est au pouvoir à ce moment de l'histoire et que par conséquent, c'est bien lui et personne d'autre, qui devra assumé pleinement les 20 796 morts (au 22 Avril 2020, source) et qui par conséquent, devra nous rendre des comptes.

Comme je le dis souvent: "Mes clients n'appellerons pas le plombier pour qu'il fasse les retouches de peinture à ma place", ne faisant pas dans l'urgence cardiaque, je ne risque pas grand chose du côté génocidaire.

A ce propos qui se souviens Émile Loubet , Armand Fallières , Paul Deschanel ou encore Jean Casimir-Perier ? Alors qui se souviendra de Macron ?

"J'ai lu que c'était bien Français de vouloir des têtes avant de trouver des solutions.

A cela, je répond que c'est bien Français de vouloir donner des leçons."


J'ai vu, comment sur ce bateau en perdition, les rats quittaient le navire, et comment les observateurs sur la côte, marins d'eau douce en pyjama, "journalistes" indépendants, nous contaient au jour le jour, l'inéluctable mort programmée de notre civilisation. La peur fait vendre du papier, même le papier le plus crotté.

Et puis faiseurs de joie, "Robin des bois" du bon petit peuple, de verbigérations journalistiques, de gestes dans leurs torchons d'idées, à la faveur de l'humain disaient ils : "il y aura "peut être" le jour d'après, des espoirs meilleurs."

- (journalistes entre guillemets, puisque aujourd'hui, tout le monde peut se venter d'en être un !!!! A la condition impérieuse, de faire, au moins, une faute d'orthographe à chaque paragraphe, voir Taha Bouhafs) -

Alors qui croire ?

J'ai lu beaucoup d'articles à ce sujets, j'ai vu beaucoup de vidéos à ce sujet et j'ai retenu:

De la peur pour commencer, une France paralysée, une économie à l'arrêt,

et encore de la peur. C'est à peu près tout.


Mais comme le pouvoir de concentration d'un homme est somme toute limité, ( à ce niveau, j'ai certainement perdu 80% de mes lecteurs qui devaient se demandés où je voulais en venir) j'ai pensé innocemment que cette peur se transformerait en haine, en oubliant ce facteur commun à tous les mammifères, à toutes les époques, et à tous les pays: L'amnésie !

les #jesuis... en sont un malheureux exemple.

"Tu es Charlie", mais pas tous les jours ! Et pas trop longtemps non plus !


Ah si !!! tu as raison ! j'entend d'ici quelques clapotis humain aux balcons de la résidence pas loin, car comme chacun sait, lorsque la France est dans la merde, où on pose des bougies sur le balcon, où on y applaudi lourdement dans le vent les héros de ce siècle. Un ventilateur à émotions.


Dans le fond je n'ai rien à y redire, si ce n'est que ...

"J'ai lu que c'était bien Français de vouloir des têtes avant de trouver des solutions.

A cela, je répond que c'est bien Français de vouloir donner des leçons."

Je ne savais pas que des bougies ou des applaudissements, faisaient partie d'une des solutions contre ce virus, autrement j'aurais allumé toute les bougies des paroisses de ma région, tout en les regardant se consumer sous mes applaudissement ! (ça c'est de Jacques Martin)



Peut on écrire n'importe quoi ? Peut on le faire sous prétexte qu'on est "Chercheuse en philosophie"


Et puis les jours passèrent, et je tombe sur un article bâclé de Maria Cezar (pour Marianne), ayant pour titre : "Le confinement, idéal pour se confronter à l'absurdité de nos existences". (commence par la tienne)

Parfois le "journal" livre une partie de ses articles et le reste pour ses abonnés, et parfois on a le droit (ou le malheur je ne sais pas) de pouvoir lire l'article dans son intégralité !

Pour le coup, ils auraient peut être mieux fait de le laisser pour leurs abonnés.


On peut y lire :

"MÉTIERS UTILES ET INUTILES : TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET JUSTICE SOCIALE"

ou bien encore :

"Il est des métiers indispensables à notre société, et d'autres, non seulement superflus, mais parasites".


Peut on écrire n'importe quoi ? Peut on le faire sous prétexte qu'on est "Chercheuse en philosophie" (c'est comme ça qu'elle se décrit)...

-"C'est quoi ton métier ?"

-" Peintre ! et toi ?"

-"Chercheuse en Philosophie !"

A sa place je commencerais par une brève auto-critique, histoire de voir si elle fait partie des essentiels ou des inutiles !


A quoi servira le monde, si il n'y a plus que des gens pour le penser, et aucun pour le reconstruire ?


L'article a subi un remaniement depuis, mais le jour de sa parution, j'y relève un pourcentage qui , selon son auteur (ou "autrice" je ne sais plus avec ce remaniement novlang), est révélateur du nombre de métiers qu'elle juge inutile voir pour certains carrément nuisible à la société.

En substance, on pouvait lire, que si tu n'étais pas Infirmière ou docteur, manutentionnaire ou livreur, sans oublié (la petite touche bobo qui va bien), si tu n'est pas Eboueur ! et bien tu sers à rien !

Ah oui j'allais oublié nos agriculteurs qui nous nourrissent !

Le pourcentage à disparu de l'article (voir l'article) mais pas de ma mémoire.


A cause d'une France paralysée, certainement parce que les routiers ne travaillent plus ! (ah ba si, elle l'a dit) et bien ils ne peuvent plus vendre leur marchandises !

De plus, il n'y a plus assez de main d'oeuvre bon marché, que nos si gentils agriculteurs utiles, payaient au lance pierre celles et ceux qui venaient de l'Est pour la plupart, mais qui au premier jour de confinement ont fuient vers leur pays, laissant ces pauvres agriculteurs bien seuls pour ramasser leur fraises !

-"Ah mais non ! teint Macron...Appelons les Français "inutiles" ceux qui sont confinés et qui râle en donnant des leçons aux "essentiels", (les peintres pourquoi pas ?), à faire un geste solidaire #jesuisagriculteurpourunjour et a venir prêter main forte à nos agriculteurs catastrophés par l'ampleur du désastre de la Gariguette Française !

Mais en même temps.... quand tu sors tu prends ton "laisser passer" ! et puis non, Reste chez toi, mais en même temps ....va voter ! N'est pas peur, mais en même temps bon on va attendre pour le second tour...


On pourrais en écrire des exemples qui remplirais tout un livre.


Alors c'est très bien que chacun cherche sa place dans le trafic sociétal, encore plus quand on est chercheuse en philosophie, mais sur quelle planète vivaient cette brave Maria, avant le confinement ?


Certains, et je ne sais comment les appelés, sont promptes à écrire des thèses et des livres, à y aller de leurs théories, mais oublie que la terre tourne avec ou sans eux, et qu'effectivement, avant le confinement, il y avait des infirmières, des aides soignantes et tout le milieu hospitalier qui étaient dans la rue et en grève depuis plus d'un an et demi , qu'effectivement il y avait des éboueurs qui à 3h du matin s'affairaient à bouger leur graisse pour enlever nos merdes... mais les autres ?

Les 40% restants ? ils font quoi ? Ils se foutent en l'air ? On les oublies ? ils disparaissent ? Ils s'excusent ?


Alors ? Utile, inutile ou indispensable le peintre ?



Et puis un matin, même pas beau en plus, je reçois sur ma boite mail personnelle, un message plutôt Laconique des élus de la commune dans laquelle je vie depuis bientôt 20 ans. (j'y paye aussi ma taxe professionnelle depuis 10 ans, ça n'est pas le sujet mais ça a son intérêt).

Il me demande dans un phrasé impeccable mais concis, formules de politesses élégantes, de bien vouloir vider mes stocks de tout matériels qui pourraient leur être utiles à des fins sanitaire, pour protéger les plus faibles mais aussi les plus exposés.

Bon c'est oublié que dans mon métier, j'ai un peu besoin de mes masques ffp3 contre les C.O.V. des peintures que j'utilise au quotidien. Mais assurément honnêtes, ils n'ont pas du voir ma vidéo sur les risques que j'encours tous les jours.


Le fameux " jour d'après" , est lancé une splendide campagne d'affichage de rue, une propagande soyons clair, qui dit en substance que la mairie a veiller au grain pendant tout le confinement. (bon elle n'a pas eu le temps de faire tondre les abords routiers, résultats j'éternue depuis 3 mois, mais ça n'est pas si grave merci madame...)

Faites péter les feux d'artifices, les trompettes et les tambours, notre Maire est un héros, vives notre maire !!! vives notre maire !!!!


Entre les "vous pouvez aller voter, mais vous n'avez pas le droit de sortir" nous avons finalement réélu au premier tour ce héros de la nation, avec un score historique, facilement et très significativement (titrera la dépêche du midi) il s'empare pour la troisième fois consécutive de la mairie, avec 2500 voix sur 28000 habitants, il n'y a que Poutine qui fait mieux.



j'arrête là





En conclusion.

Je dirais que je me suis vidé sans verve ni talent, juste en ouvrant mon esprit et mon coeur, parce qu'avant d'être le youtubeur que vous connaissez, avant d'être le peintre et l'artisan, avant même d'être père de famille, je suis simplement un homme parmi les veaux, et que veau je suis né, veau je mourrais, mais veau, je vécu.


Alors oui Monsieur ! J'ai le droit et même le devoir, d'écrire mes pensées, je ne le fais pas sur le seuil de votre pavillon, je ne le crie pas au pied de votre balcon, je le fais ici, chez moi. Parce que ma vie ne se résume, ni à des chiffres, ni a des vidéos, ni a des vues, ni à un nombres d'abonnés.


498 vues7 commentaires
500x500.png

Site optimisé pour une expérience sur PC - Dernière mise à jour du site 23/01/2021

Le site www.docteurpeinture.com n'utilise pas de cookies ou de systèmes de traçage.

En utilisant le site, vous acceptez ses règles

DOCTEUR PEINTURE®, marque Française déposée -  2016 -2021

visiteurs
uniques
POUR ME SUIVRE...
  • YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram