Rechercher

LES ASPECTS DU FEUIL DE PEINTURE

Mis à jour : 7 oct. 2020

Lorsque l'on dépose une "couche" de peinture sur un subjectile (n'importe quel support) on dépose en réalité, un feuil de peinture, parce que les couches, c'est pour bébé Kevin, et puis c'est tout !




INTRODUCTION


ici observons les différents aspects que le feuil peut avoir en séchant.


Selon la peinture utilisée, et surtout le type de manchon, nous obtenons des variations du tendu de la peinture, ainsi qu'un aspect esthétique différent.

Il existe plusieurs noms donnés aux aspects du tendu, mais ici, nous ne retiendrons que les trois principaux :

Les pochés, les pommelés, et les tendus.


Ils partent du plus grossier (le poché, à l'aspect d'un mini crépis vue de très près) au plus fin (le tendu, à l'aspect d'une feuille de papier, vue de près), le pommelé étant entre les deux (avec ses petites crètes de "coq" si caractéristiques),il est aussi le plus courant sur les chantiers pros.




COMMENT OBTENIR LE BON ASPECT ?


Il est difficile de mettre des photos pour illustrer ce cours, tant les aspects de feuil ne sont visibles que de près, mais j'ai réalisé un petit schémas en grossissant la zone intéressante, pour que vous compreniez bien la différence.

En partant sur la même teinte, les zones sombres représentent le "grain" de la peinture (son aspect)




Toutefois, l'aspect n'est pas inhérent à la seule qualité de la peinture, il y a plusieurs autres critères que voici:


  1. La préparation soignée des supports

  2. La matière du manchon

  3. La taille du revêtement du manchon

  4. Le tendu de la peinture

Si un seul de ces critères n'est pas respecté, alors le feuil n'aura pas l'aspect recherché.

Exemple : Je veux obtenir un plafond à l'aspect le plus tendu, il me faudra donc respecter la préparation soignée (ratissage complet + ponçage et impression), utiliser un manchon au poils très raz et à la matière qui absorbe et rejette le plus de produits, et acheter une peinture qui se tend. Si un seul de ces critères n'est pas respecté, vous n'obtiendrais jamais un aspect tendu.



ÉCHELLE DE DIFFICULTÉ


Il n'est pas simple d'avoir un aspect tendu, et si l'on doit juger la facilité pour obtenir un de ces aspects, voici à quoi ressemblerait le classement


FACILE = LE POCHÉ

MOYEN = LE POMMELÉ

TRÉS DIFFICILE =LE TENDU


MON CONSEIL


Si je dois vous donner un dernier conseil pour chez vous, prenant en compte le niveau de chacun, voici ce que je vous conseillerais et donc quel aspect de peinture vous pouvez obtenir.


  1. Ne pas faire de ratissage, cela reste trop compliqué pour quelqu'un qui n'en n'a jamais fait

  2. Bien poncer les joints à la girafe, et pas au grain 120 !!! Du 180 reste un bon compromis pour une ponceuse mécanique (éviter les ponceuses à main , beaucoup trop fatiguant pour les grandes surfaces et les plafonds)

  3. Utiliser un manchon en 12mm, peu importe la matière, même si j'ai ma préférence pour les microfibres, qui retiennent et rejettent beaucoup plus de matière qu'un simple rouleau à poils en 12mm

  4. Utiliser une peinture qui ne se tend pas, à l'aspect pommelé, car c'est bien cet aspect qu'il est faisable d'atteindre avec peu de connaissance

  5. Et pour obtenir un pommelé homogène, je vous conseils de toujours faire un dernier coup de rouleau sur vos déposes, sans rajouter de peinture et dans le même sens (pour coucher le pommelé dans un sens unique).


Résultat, l'aspect POMMELÉ, même si il n'est pas évident de prime à bord, reste un aspect que tout le monde peut obtenir, en travaillant un peu les gestes, sur de petites surfaces pour commencer.





Docteur Peinture®

Octobre 2020

637 vues0 commentaire
500x500.png

Site optimisé pour une expérience sur PC - Dernière mise à jour du site 23/01/2021

Le site www.docteurpeinture.com n'utilise pas de cookies ou de systèmes de traçage.

En utilisant le site, vous acceptez ses règles

DOCTEUR PEINTURE®, marque Française déposée -  2016 -2021

visiteurs
uniques
POUR ME SUIVRE...
  • YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram