Rechercher

L'argent de l'industrie de la peinture (mag)

Mis à jour : 4 avr. 2020




Difficile de trouver un repère financier "polyvalent", car les chiffres d'affaires disponibles en ligne ne correspondent qu'aux entreprises en France et donc aux ventes créditées au solde des seuls magasins Français. Hors chacune de ces sociétés a plusieurs circuits de distribution et de vente à travers le monde.


LES GÉANTS DU MARCHÉ: DEUX OPPOSÉS, UN SEUL OBJECTIF

Un chiffre illustrant parfaitement la santé du bricolage en France, c'est le C.A. déclaré en 2014 du groupe Leroy merlin, numéro 1 des gsb en France.

Il atteint les quelques 5.8 milliards en 2014.

Difficile de trouver un chiffre vérifiable plus récent. (chiffre de societe.com)

L'enseigne a des magasins un peu partout en Europe et fait partie également du groupe ADEO.

Le groupe est dirigé par l'association familiale Muliez, pacte d'actionnaires, qui affiche fièrement ses filiales diverses et rentables de 87 milliards d'euros, comme Auchan, Décathlon, Boulanger, ou encore Saint-Maclou.

On peu se demander alors pourquoi le groupe dont est issu Castorama, peine à suivre la tendance explosive du marché du bricolage en France et plus généralement dans le monde ?

Le groupe Anglais KINGFISHER c'est non seulement Castorama mais également Brico dépôt ce qui peut expliquer la présence des mêmes produits dans les deux enseignes. Fin d'année 2019 Castorama enregistre une forte baisse de -5.7% de vente et -6.2% pour Brico dépot (source les echos) Le groupe et son nouveau pdg (Thierry Garnier) explique en partie cette chute.

Elle serait le résultat de la volonté de réduire les gammes de produits afin de ne laisser en rayon qu'une quantité minimal et de réduire la largeur des gammes.

Mais acheter moins cher et revendre moins cher, mécaniquement, cela n'impacte pas le CA, et les volumes ne suffisent pas à remonter ce dernier au dernier trimestre 2019.

La direction dit travailler sur d'autres critères. Mais elle a quand même fermé 11 magasins en 2019 et doit écrire encore son avenir...

Le pdg du groupe est Français et technocrate, il succède lui même à une Française qui n'a pas su faire mieux, si l'histoire ne dit pas si cet homme est bricoleur, il n'est ni vendeur, ni commerciale mais polytechnicien.

Dans ce milieu c'est la chaise musicale, ancien patron du groupe Carrefour en Chine, il arrive au manette d'un milieu qu'il ne connais pas, entouré par ses anciens collaborateurs qui l'ont suivit dans l'aventure.

Malheureusement, nul doute que la crise sanitaire et prochainement économique sans précédent (hors conflits mondiaux), que nous traversons, achèvera les rêves de reconstruction d'un groupe déjà en forte difficulté .


LES GAMMES DE PRODUITS ?

Il existe deux variantes dans les rayons de tout commerce.

La largeur des gammes et leur profondeur.

Elle peut être apprécié selon chaque marque, mais également et surtout comme suit:

Un outils, comme par exemple un scotch de masquage, peu se décliner et s'apprécier en raison de leurs différentes utilisations.

Il ira à l'extérieur, résistera à l'eau, sera délicat avec les supports, tiendra trois mois collé sur le subjectile sans risque etc. C'est ce que l'on appelle une largeur de produit.

Dans la gamme de chacun de ces produits, on pourras compter des largeurs et des longueurs différentes de scotchs . C'est ce que l'on appelle une profondeur de produit.

C'est sur ces fameuses gammes de produits que Castorama tente de réduire ses dépenses pour centraliser et augmenter ses achats sur une gamme bien précise, ce qui a pour effet des commandes en plus grosse quantité d'un seul produit par gamme , et de facto, pouvoir négocier à fond son prix. Sauf que le revers c'est que l'on ne trouvera plus de "tout" en magasin et que c'est le fond de commerce des grandes surfaces depuis toujours, "proposer un maximum de choix".

Pas certain que ce soit la meilleur des stratégies, même si sur le papier ça se tient.



Remplissage des fûts de peinture à destination de la grande surface de bricolage
Usine réca (photo docteur peinture) Remplissage des fûts de peinture à destination de la grande surface de bricolage

DES MARQUES, UNE USINE

Les usines sont bien moins nombreuses qu'il y parait, et sont souvent sollicitées par d'autres marques de peinture pour la fabrication de leurs produits.

Exemple, sans faire partie du même groupe commercial, Reca (Entreprise Toulousaine) fabrique pour des GSB (grande surface de bricolage) comme Leroy merlin, et autres, mais également ses propres gammes qu'elle estime de meilleur qualité.

PPG, fabrique de la Seigneurie Gauthier mais également de la Ripolin de gsb, mais cette fois ci pour le compte de leur propre groupe (voir la liste en fin de page)

Le coup du transport explique la multiplication et la présence d'usines de fabrication de peinture en Europe de l'est et du sud ainsi que dans des pays d'Afrique du nord, ou la main d'oeuvre est abondante et bon marché.

Lorsque les usines sont en France elles sont souvent implantées dans des régions au faible emploi et au fort taux de chômage. PPG usine de Ruitz (juste en dessous de Béthune dans le pas de calais), est installé dans une région au taux de chômage "officiel" de 11% contre 8.5% globalement pour la France (chiffre de 2018) (juste pour info en 1970 ppg intègre le groupe pétrolifère TOTAL)


ENFIN QUELQUES CHIFFRES

Si ces chiffres sont issues de site de confiance, je met toujours un point d'honneur à avertir quand à l'impossibilité de les vérifier totalement.


LES PRINCIPAUX FABRICANTS DE PEINTURE EN FRANCE

  • PPG france = en 2018 = 363 996 500 euros (363 millions)

  • Akzo nobel = en 2018 = 173 436 700 euros

  • Reca (présent uniquement en France mais exporte dans les pays Européens) = en 2018 = 37 316 400 euros

  • Cromology = 18 590 000 euros


LES GRANDES SURFACES DE BRICOLAGE

  • Leroy merlin en 2014 = 5.8 milliards toute activité confondue

  • Castorama en 2019 = 2.6 milliards d'euros

DES PEINTURES UNE USINE

Chaque groupe a racheter au fil du temps, d'autres entreprises de peintures, certaines alliances étant connues, d'autre le sont beaucoup moins.

Prenons l'exemple de l'excellente Pantex 900 premium sortant des usines de PPG au même titre que la plus discutable des Ripolins.

Les peintures Plasdox au bon rapport qualité prix, sont issues des mêmes fûts que les couleurs de Tollens plutôt chère et ne visant pas la même clientèle.


Fabriquées par le groupe PPG Gauthier Guittet Seigneurie Sigma

Bondex

Decapex

Xylophène

Avi et Ripolin (Amercoat, Fer&sol moins connues)

Fabriquées par le groupe CROMOLOGY Tollens Plasdox Zolpan Claessens (moins connue icp) Fabriquées par le groupe AKZONOBEL Dulux / Coral / Alba Sikkens Hammerite Levis (et beaucoup d'autres pas connues en France)



CONCLUSION

Au contraire de mon habitude, je terminerais non pas en concluant par un paragraphe de trop, mais par une vidéo que j'ai eu beaucoup de plaisir à réaliser, celle de la visite de l'usine de fabrication des peintures RECA à Auterives (Haute Garonne) .

Ce que j'y ai découvert, ce sont une multitudes de peinture de marques de distributeurs de GSB, comme la Luxens ou bien encore des premier prix de chez M Bricolage. Et bien d'autres marques surprenantes, que l'usine souhaites garder secret ;)





386 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout