top of page
Rechercher

CHRONOLOGIE DES TRAVAUX DE FINITION.



Par quoi commencer quand on a tout à faire ?

Vous venez d'acheter ou d'emménager dans un logement ?

Qu'il soit ancien ou neuf ?

Pas question de vous prendre la tête avec les normes et les DTU, vous n'êtes pas un pro et voulez juste travailler dans les règles de l'art.

Voici l'ordre des étapes des travaux de peintures, de revêtements muraux et de sols (hors carrelage cela va de soi, ici c'est chez docteur peinture pas docteur carro).

Il existe une vidéo assez ancienne et plutôt de mauvaise qualité sonore, qui reprend dans les grandes lignes ce qui suit ici de façon théorique et précise.





ATTENTION

Dans ce cours, je ne reviens pas en détails sur la technique pure des différentes étapes. Il y a mes vidéos et mon livret pour ça, donc si vous voulez savoir comment reboucher une fissure, détapisser, peindre etc, utilisez mon moteur de recherche.






SOYEZ TOUJOURS PREVOYANT, PLANIFIEZ VOS TRAVAUX A L'AVANCE !

Lorsqu'il s'agit d'un chantier complet ou nécessitant une série de travaux différents, je ne saurais trop vous conseiller de réaliser un planning !

N'ayez pas honte, tous les pros consciencieux le font, en tous cas au début ! C'est ce que l'on apprend aussi au c.a.p. de peintre.

Planifier ses travaux, c'est prévoir à quelques jours près, la fin de ceux ci.

Tout le monde n'est pas pressé à ce point, mais lorsque l'on a un crédit plus un loyer en cours, on comprend facilement que le temps c'est de l'argent, cela permet de voir où l'on va !

Voici donc deux parties si vous faites des travaux dans du neuf ou dans de l'ancien, bonne lecture.












 

TRAVAUX DANS DU NEUF


 

Situation

Vous venez d'acheter un appart ou une villa, (faut dire que vous êtes un peu plus riche que les autres), et vous devez tout faire, (là vous êtes plutôt radin !).

  1. On suppose, que le bien est livré avec du carrelage au sol dans toute la maison sauf les chambres (vous vous gardez ces sols à faire) et il est à noter qu'il y a de la faïence aux murs dans les pièces d'eau, type salle de bain.

  2. Les subjectiles sont de types "placoplâtres" appelés "BA13" (plaque de plâtre à épiderme cartonné pour être précis), placo étant une marque ! Les cloisons de murs extérieurs eux aussi sont en placo, collés ou fixés, c'est pareil pour nous.

  3. Le jointeur a réalisé de beaux joints bien crados, qui ne peuvent être peints directement (même si lui vous dit le contraire !)

  4. Parfois vous aurez un choix à faire selon la finition souhaitée, cela sera indiqué en couleur jaune dans ce cours.









Etape 1 / La protection

A l'aide de polyane de préférence, on protège les sols carrelés, pourquoi pas les faïences parties hautes pour éviter la projection de peinture lorsque l'on va faire les plafonds. Vous pouvez, et je vous le conseille, protéger le haut des baies vitrées, y compris leurs cadres, d'autant plus si vos menuiseries, sont de couleurs sombres.

N'hésitez pas, surtout pour la protection des sols, à scotcher avec ce type de rouleaux, les polyanes entre eux, ainsi que sur le sol, pour ne pas retrouver des trous un peu partout et qui laisseraient passer la projection et les coulures.

 
Etape 2 / Le ponçage

L'habitation est entièrement protégée, nous passons au ponçage.

Pour avoir testé plusieurs girafes "premier prix", je vous conseillerai d'en louer une professionnelle, pour moins de 100 euros le week-end.

Comme je le dis toujours, mieux vaut avoir un outil de qualité qui ne nous appartient pas, plutôt qu'une merde bien à vous !

Tous les magasins de bricolage, aujourd'hui, proposent une gamme de location pro. Vous pouvez poncer à la main, mais une maison complète, c'est simplement inhumain !

 
Etape 3 / L'impression

Lorsque vous êtes sur du neuf, le placoplâtre est brut, il n'a aucune protection. Il est obligatoire sur ce type de support de bloquer le fond avec une impression, et ne croyez pas faire des économies en achetant le premier prix, car une peinture d'impression de mauvaise qualité, rendra inutile tout le travail de ponçage précédemment exécuté. Une impression bien appliquée, évitera aussi le phénomène d'embut, et si vous ne savez pas ce qu'est un embut, je vous suggère cette vidéo pour travailler votre vocabulaire.

 

Ici faites un choix, deux finitions possibles selon vos envies, votre budget, le temps que vous pouvez y consacrer.


Etape 4 / La préparation


Simples retouches d'enduits

Utilisez une lampe, et repérez les endroits que vous voulez retravailler, ajoutez des

petits morceaux de scotch pour les repérer plus facilement, car une fois les trous, les oublis et autres imperfections rebouchés, il vous faudra poncer correctement ces zones, à ce moment, une simple cale à poncer ergonomique et manuelle suffira.

"L'art du métier", voudrait que vous repassiez une impression sur ces zones "réparées" à l'enduit, mais la pratique et mes années d'expérience ne m'ont pas prouvé l'utilité de cette étape. En revanche le ponçage correct, est extrêmement important.

ou

Ratissage complet ou partiel

La mouche de la perfection vous a piqué et vous décidez de réaliser un ratissage

après avoir vu ces deux vidéos, plafond et mur du doc' ! Après le ratissage, et le ponçage, vous devrez à nouveau bloquer le fond en reprenant à l'Etape 3, et faire des retouches de l'étape 4 si vous ne trouvez pas le résultat assez bon.


 
Etape 5 / Mise en peinture des plafonds

Vous pouvez très bien faire pièce après pièce mais c'est contre productif lorsque l'on a toute une maison à peindre. Bien entendu, vous prendrez soin d'appliquer deux couches de peinture en respectant les temps de séchage du fabricant.

 
Etape 6 / Mise en peinture des cadres et portes

Nous partirons souvent avec des portes brutes voir "pré peintes d'usine" mais même ces dernières nécessiteront selon la couleur choisie (d'autant plus vrai pour le blanc) trois couches (une d'impression et deux de finitions).

Bien entendu, et même si ces portes ne sont pas faites de bois nobles, vous veillerez à utiliser des peintures microporeuse.

Je vous conseille de diluer copieusement la première couche, puis après séchage complet (selon le fabricant) de poncer très légèrement vos boiseries avant de faire la seconde couche, idem pour la troisième, mais après celle ci, évidemment, ne poncez plus !!!

 
Etape 7 / Pose des sols

Vous avez un parquet ou un joli sol vinylique à poser ? Des plinthes également ? C'est le moment !

AVANT la mise en peinture des murs, cela permettra d'appliquer un joli joint acrylique au dessus des plinthes pour que l'ensemble soit peint avec la couleur des murs.

La plupart du temps, les maisons ou les appartement neufs "clef en main" sans la

pose des sols, sont livrés avec une chappe maigre ! On ne pose pas de sols souples ou de parquets sur ce type de sol, Il faudra forcément faire un ragréage et c'est le moment de l'attaquer, en faisant bien attention de ne pas salir vos murs et boiseries.

 
Etape 8 / Mise en peinture des murs

La mise en peinture des murs s'effectuera de la même façon que pour les plafonds, en deux couches de finition, mais pas la peine de poncer entre chaque couche !!!

Je vous conseille de commencer par la couleur dominante de la maison, puis de faire le tour de chacune des pièces lorsque vous avez décidé d'un changement de teinte ailleurs. Si vous avez deux teintes dans une même pièce, ou plus, préférez commencer peindre la plus claire et finir par la plus foncée.

 
Etape 9 / Pose du papier peint et posters

Vous êtes débarrassé de la peinture et des risques de salissures, vous pouvez envisager enfin de poser les papiers peints. Faites attention à vos plinthes si ces dernières sont peintes ou en bois, vous risqueriez de les scarifier en arasant le papier.

 
Etape 10 / Nettoyage

Vous n'êtes pas obligé si vous préférez vivre dans la merde !

















 

TRAVAUX DANS DE L'ANCIEN


 


Situation

Vous êtes un peu moins riche que les précédents, enfin toujours plus qu'un locataire et vous venez d'acheter un bien ancien, voir parfois, très ancien !


  1. On imagine que la plupart des murs sont tapissés, et que certains sont en très mauvais état après détapissage. Qu'il y ait du papier peint au plafond ne change rien à la chronologie.

  2. On imagine qu'une pièce est atteinte par un dégât des eaux, plafond + mur + sol

  3. On imagine que les sols n'ont pas été posés dans les règles de l'art

  4. Les volets sont en bois

  5. Les fenêtres ne sont pas à changer

  6. Difficile de penser à toutes les possibilités, mais cependant, si vous aviez des interrogations en rapport avec une tâche, non énumérée ici, alors servez vous des commentaires en bas de page pour poser votre question, je mettrai à jour ce post si besoin est.



 
Etape 1 / Arrachage des sols anciens

Attention au dalles en amiantes ! (celles de mon exemple d'ailleurs). Elles nécessitent des précautions avant d'être enlevées (aération mécanisée, port d'E.P.I. adéquat etc.)

Tant que cette étape n'est pas réalisée, rien ne sert de protéger les sols.

il m'arrive parfois de laisser un sol "pourri", comme protection ! Mais ça ne fait pas très professionnel de balancer de la peinture partout , même sur un sol ancien, moche et très abîmé, qui doit de toutes façons être enlevé pour remplacement.

 
Etape 2 / Détapissage

Nous devons mettre à nu les murs et plafonds ( car oui sur de l'ancien il n'est pas rare de retrouver du papier peint à cet endroit !).

Il n'est pas rare, malheureusement, de tomber sur un papier peint posé sans avoir accordé de l'importance à l'impression, et que vous vous retrouviez avec un revêtement impossible à détapisser proprement


Impossible de détapisser ?


Si le subjectile est impossible à détapisser, cela peut être:

  1. Une impression oubliée ! Le papier peint s'arrache par petits morceaux, impossible à peler. Alors, mouiller le support comme vous pouvez, pour découvrir les endroits mal collés (apparition de bulles d'air). Coupez au cutter le pourtour de ces bulles et enlevez le papier. Vous devrez bloquer le fond avec une glycéro de préférence, mais une peinture acrylique devrait faire l'affaire.


  1. Une toile de verre impossible à arracher ! Parfois le scraper peut être utile afin d'arracher la toile, mais lorsque la surface est trop importante, il serait trop fatiguant et chronophage d'essayer de tout "scraper" je vous conseille alors, tout simplement, le ratissage ! N'ayez pas peur, la toile de verre pourrait supporter, en théorie, une vingtaine de couche d'enduit sans problème ! il vous faudra tout de même être prudent (prudente si vous êtes une femme :) et vous assurer que la toile a été posée correctement et qu'il n'y a pas de cloque ! Autrement, pareil que le papier peint précédent, vous devrez couper au cutter la cloque, ou recoller celle ci, ou l'arracher et bloquer le fond avant de reprendre le ratissage.


 
Etape 3 / Traiter le moisi

Enfoiré, salop, bâtard... bien entendu, je rigole.


C'est le moment de chercher la source des désordres constatés. bien souvent c'est une tuile cassée ou soulevée, lorsque cela vient du plafond, et une canalisation lorsque cela vient du sol. Il faut chercher la source du problème avant de reprendre esthétiquement le travail.

 

Ici faites un choix

Etape 4 / Traiter les fissures

Si vos plafonds et vos murs ont des fissures, il y a deux méthodes selon la nature du subjectile :


PLACOPLATRE (plaque de plâtre type "placo")

Depuis les années 80, le placo s'est démocratisé dans les logements afin de gagner

en rendement, malheureusement, nous n'avons pas gagné en qualité de matériaux avec ça !

Le problème avec le placo, c'est que c'est souvent dû à une mauvaise pose. Le placo mal fixé, sur des suspentes ou des fourrures mal fixées elles aussi, sera entrainé par le mouvement si la structure de la maison bouge. Et croyez moi, une maison bouge toujours !

Souvent les maisons faites de placoplâtre sont aussi dotées de charpentes en fermettes, les pires charpentes qui existent puisqu'elles sont fixées les unes aux autres par de simples agrafes et que pour couronner le tout, et toujours dans un souci de rapidité et de production, le bois n'est pas séché correctement avant d'être mis en place.


PLAFONNAGE (enduit sur briquette)

Avant que l'on invente les plaques de plâtre cartonnées, il y avait ce que l'on appelle

le plafonnage. Les cloisons de séparations intérieures étaient faites en briquette sur lesquelles on appliquait un ratissage au plâtre. Idem pour les plafonds qui étaient fait en hourdis de brique, sur lesquels ont appliqué également un ratissage au plâtre, tandis que les cloisons extérieures supportaient directement le plafonnage, sans isolation particulière. Ces murs sont les plus simples à réparer. Bien souvent les fissures apparaissent dans les cueillies de plafond, ou en suivant la forme des briques de la maison. Ce sont souvent des fissures structurelle, c'est à dire , et pour faire simple, le sol bouge, et avec lui, la maison aussi...

Quand les fissures ne sont pas importantes, plus d'1.5cm pas la peine de s'affoler, autrement, parlez en à votre assureur, il est là pour ça !


Trop abîmé ?

La "fibre de réno", encore une fois, est là pour vous servir ! Jamais vous ne verrez de

toile de verre sur ma chaîne, premièrement je suis allergique, et deuxièmement, c'est ultra mauvais pour la santé de son applicateur à long terme. La fibre de rénovation est comme son nom l'indique à moitié, une fibre, faite de cellulose (papier) qui sert à rénover un mur abîmé. Ca a la particularité de renforcer les murs de fissures et micro fissures pouvant aller jusqu'à quelques millimètres. (voir les références sur les conditionnement par rapport à vos fissures, il existe en effet plusieurs grammage). La fibre peut être structuré ou lisse (comme dans la vidéo ci dessus). Elle est souvent non peinte et doit être peinte après application. Certaines existent "pré-peintes", cela évite d'imprimer la fibre avant la mise en peinture finale. Je déconseille la mise en peinture à l'airless des fibres de rénovation. L'air soufflé par la station, relève la fibre, et vos murs se parent d'un espèce de crépis rugueux au doigt et inesthétique.


 

Ici faites un choix

Etape 5 / Préparation / Peinture ou papier peint ?

Vous avez réussi à détapisser ! Bravo, je suis fier de vous, maintenant, selon votre budget, votre temps et votre volonté, vous avez, encore, plusieurs choix:


Vous voulez peindre ?

A vous de voir quelle finition vous désirez, et selon, faire juste un simple rebouchage + lissage ou voir carrément un ratissage (voir étape 4 de maison neuve)


Vous voulez remettre du papier peint ?

Selon l'état du support, on va bloquer le fond avec une impression ou un

pré-encolleur, sauf si le fond est déjà bloqué bien entendu !

Puis on va reboucher les trous.

Assurez vous que le fond est uniforme, certains papiers assez fins aux couleurs très claires, laissent passer l'état du subjectile dessous, s'il y a des variantes de teinte sur le mur que l'on doit tapisser, ça se verra au travers du papier.



 
Etape 6 / Poncer vos enduits


Vous avez forcément fait de la réparation, c'est le moment de poncer l'ensemble avant la mise en peinture. Je vous suggère de louer une ponceuse girafe .

Poncez aussi bien les plafonds que les murs, rien ne sera oublié ainsi.

 
Etape 7 / Peindre les plafonds


La préparation est enfin terminée. A y regarder de plus près, vous constaterez que c'est la partie la plus importante d'une rénovation de l'ancien.

Vous pouvez peindre vos plafonds avant d'attaquer les sols. Si ces derniers sont à changer vous ferez l'économie de leur masquage complet .

 

Ici faites un choix


Etape 8 / Les sols

Vous ne gardez pas l'ancien sol/ Poser les sols et plinthes + ragréage.


Plus rien ne vous empêche de poser vos sols. bien entendu dans ce sens, il faudra

forcément les protéger avant d'attaquer la phase finale, qui est la mise en peinture des murs. Avant la pose du sol, il faudra bien évidement retirer tout ce qui peut l'être et réaliser un ragréage dans les règles de l'art. Si vous devez gardez les plinthes et après les avoirs peintes, il faudra prévoir de garder un jeu entre le parquet (par exemple) nouvellement posé, et les plinthes. J'utilise pour ça des scotia, une espèce de quart de rond à l'envers que je cloute avec une clouteuse électrique (voir la vidéo pour ça)


ou


Vous gardez l'ancien sol, mais peignez les plinthes Peindre les plinthes et les boiseries intérieures

Si vous ne posez pas un nouveau sol, et qu'il existe en place des anciennes plinthes,

c'est le moment de les peindre, à vous de voir alors si vous choisissez la même teinte ou une teinte différente que vos murs, en tout état de cause, c'est le bon moment pour ça. Lorsqu'il y a plusieurs teintes dans une même pièce, je choisis toujours la couleur dominante des murs pour peindre TOUTES les plinthes, mais vous pouvez, si le cœur vous en dit, les repeindre selon la couleur du mur juste au dessus.

C'est le moment également de repeindre tout ce qui est en bois dans votre intérieur. Fenêtre, cadres de portes, portes.

 
Etape 9 / Peindre les murs ou poser du papier peint

Ca sent bon la fin cette affaire ! Pas de contre indications particulières. Pareil que pour du neuf, choisissez la couleur dominante à appliquer en premier. Préférez peindre les couleurs claires avant les foncées.

Si vous faites du papier peint ou poser des posters, attendez suffisamment pour pouvoir faire vos arasement au dessus des plinthes sans trop abîmé la peinture que vous aurez appliquée précédemment.

 
Etape 10 / Nettoyer

Euuhhhh ??? Un dessin ? ok...



 







CONCLUSION GASTON

Ca n'est pas très compliqué de se souvenir de ces étapes, tant les étapes sont à effectuer dans un ordre logique.

Demandez-vous : "si je peins tel endroit, est-ce que c'est la dernière chose que j'effectuerais dans cette zone précise, où y aura t'il autre chose à faire avant ?"


L'idée étant de peindre une zone, et ne plus y revenir ! Alors oui il y a les imprévus, comme des cloques qui peuvent apparaitre après un ratissage (c'est un exemple) mais cela c'est ce que l'on appelle les désordres, et quand ils surgissent, vous arrêtez votre chantier et traitez le problème.

J'ai réalisé un cours spécial sur les désordres que vous pouvez lire ici

et une vidéo, pas franchement joli joli, le son étant plutôt pourri, mais le contenu résume parfaitement tout ce que vous venez de lire.

J'aurais peut être du commencer par celle ci, mais il n'y aurait pas eu ce cours magistral :(

Si vous aviez des questions pertinentes, utilisez les commentaires ci dessous, je mettrais à jour ce cours, si besoin.




Docteur Peinture® Aout 2021





1 187 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page